Sur toutes les routes y a des chagrins...

Vous avez certainement deviné qu'il s'agit là de la suite du refrain.
Je ne peux me résoudre à supprimer définitivement de ce blog les témoins de mes périgrinations. C'est vrai, un paysage a toute sa splendeur...
Mais on porte le regard vers le sol, parfois, l'horizon se rétrécit et disparaît.
Et là, sous les yeux, défilant au pas à pas, ce qui semble être une structure aussi bien ordonnée  qu'une oeuvre plastique se propose et mendie un instant d'attention.
Peu de chose! Mais, "que des choses essentielles (
J.L. Borges)". Entre vous et moi, l'essentiel est sujet à variations ...
 Ce que je propose à votre regard, c'est le mien.



Aussi, les images affichées aujourd'hui dans les articles " Y A DES CAILLOUX" et "Exercices de syle" seront rangées toutes ensemble dans le collector "... Y A DES CHAGRINS...".