Des nouvelles de Gabian...

Publié le par Gabian

Bonjour.

Après concertation avec Mme Gabian, nous, les ChKaFaGi avons décidés de vous donner quelques nouvelles...

Quand mon père a ouvert ce blog, il était loin de se douter du succès qu'il aurait et des liens qu'il lui permettrait de créer avec nombre d'entre vous... nous pensons pouvoir dire sans nous tromper que tenir son blog, prendre les photos qui l'ont alimenté au fil du temps, lire vos commentaires, y répondre, lire vos blogs... Bref, échanger avec vous a été une joie sans cesse renouvelée pour lui.

Certains d'entre vous sont au courant de son état de santé depuis quelques mois. Il a fait une grande pause afin de se remettre et est revenu avec de nouvelles photos et histoires à partager.

Au vue de vos commentaires, nous savons que vous avez appréciés son retour et ses histoires presque sans paroles.

Néanmoins, depuis fin avril, la maladie l'a rattrapée et malgré son combat, elle est en train de gagner.

Nous ne pouvons vous en dire plus pour le moment.

A tous ceux qui ont manifestés leur inquiétude, nous adressons nos remerciements.

Commenter cet article

pp 24/08/2013 19:44


J'aime bien ce poème. 


Amicalement, Gabian !


 


 


La Mort nest rien,


Je suis seulement passé de lautre côté.


Je suis moi. Tu es toi.


Ce que nous étions l'un pour lautre, 


Nous le sommes toujours.


 


Donne-moi le nom que tu m'as toujours donné, 


Parle-moi comme tu l'as toujours fait,


N'emploie par un ton différent,


Ne prends pas un air solennel ou triste,


Continue à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.


 


Prie, souris, pense à moi, prie avec moi.


Que mon nom soit prononcé à la maison


Comme il la toujours été,


Sans emphase d'aucune sorte.


 


La vie signifie toujours ce quelle a toujours signifié,


Elle est ce quelle a toujours été: le fil nest pas coupé.


Pourquoi serais-je hors de ta pensée 


Simplement parce que je suis hors de ta vue?


Je ne suis pas loin, juste de lautre côté du chemin.


 


Tu vois, tout est bien.


Tu retrouveras mon coeur,


Tu en retrouveras les tendresses épurées.


Essuie tes larmes et ne pleure pas si tu m'aimes.


 


St-Augustin

carolebouchard 18/06/2013 23:44


À vous, les proches de Gabian...


J'offre mes sincères sympathies.


J'ai appris cette nouvelle par le biais du blog de Norbert qui a fait un bel hommage.


Sincèrement, Carole (Québec)

aiolos 18/06/2013 22:38


Pas de mots...De tout coeur avec vous. Courage...

katara 18/06/2013 13:57


J'apprends avec grande tristesse la maladie de Gabian votre père et époux, que je tiens en haute estime. Je lui envoie mes pensées chaleureuses sincères et des forces positives en espérant
qu'elles pourront l'aider un peu dans ce combat.


Katara

etienne67 16/06/2013 20:51


 En ce jour de la fête des pères je me joinds à Norbert, Gabian je te souhaite beaucoup de courage.


Amitiés d'Alsace